Que faire en cas de problèmes de serrurerie quand on est locataire ?

6 mai 2020 | Actualités

Serrure cassée, perte de clé, clé qui tourne dans le vide, tentative d’effraction, cambriolage… les problèmes de serrurerie sont multiples. Pour garantir un travail soigné et de qualité, il faut faire appel à un serrurier professionnel. Encore plus lorsque vous vous trouvez dans une situation d’urgence telle qu’une perte de clé ou encore une serrure cassée. En revanche, la prise en charge des frais pose souvent problème. Qui paie ? Le propriétaire ou le locataire ? Faisons le point sur ce thème, pour essayer d’y voir un peu plus clair..

 

Que paie le locataire en cas de problème de serrurerie ?

D’après la loi en vigueur, l’entretien du logement revient au locataire. En matière de serrurerie, cela recouvre les choses suivantes :

  • La réparation et le remplacement des joints, boutons et poignées de portes ;
  • le graissage des gonds et des charnières de portes ainsi que des serrures ;
  • la visserie ;
  • le remplacement de la serrure, du cylindre et des clés ;
  • la réparation du bâti ainsi que d’une fermeture provisoire en cas d’effraction ;
  • l’installation d’une porte entre aussi dans le cadre de ses responsabilités.

Lorsque l’on emménage dans un nouvel appartement, il est de manière courante que le locataire change le cylindre de serrure afin d’être le seul à disposer d’un accès à son logement. Bien souvent la serrure actuelle ne dispose pas de brevet, et donc les clés ne sont pas protégées.

Cela signifie que n’importe qui aurait pu faire un double de clé. Quoi qu’il en soit, le recours à un serrurier professionnel s’avère indispensable pour remplacer une serrure ou un cylindre.

En cas de perte de clé, vol de clé, tentative d’effraction ou vandalisme, ce genre de mésaventure est à la charge du locataire. C’est pour cela que vous devez faire appel à un serrurier professionnel et prendre en charge les frais de réparation. En revanche, si vous êtes un bricoleur aguerri, vous pouvez résoudre le problème vous-même.

Lorsque vous sortez de chez vous en oubliant les clés ou en claquant la porte avec les clés à l’intérieur, sachez que vous disposez de différentes méthodes pour ouvrir la porte, comme celles de la radiographie et du crochetage. Toutefois, si vous ne maîtrisez pas ces techniques, ne vous y aventurez pas car vous risqueriez de faire plus de dégâts !

En cas de dommages, vous serez obligé de tout remettre en état, ce qui vous fera perdre du temps et de l’argent, d’où l’importance de faire appel à un serrurier. Celui-ci se chargera d’ouvrir votre porte en quelques secondes, en utilisant un outillage spécifique ainsi que des techniques secrètes. Il pourra se déplacer chez vous dans l’heure pour résoudre votre problème en un rien de temps. Il pourra également se charger de changer votre serrure ou de blinder votre porte si besoin est.

Notons que certaines assurances prennent en charge tout ou une partie des frais du serrurier professionnel dans le cas d’un vol ou d’une perte de clés.

Que paie le propriétaire en cas de problème de serrurerie ?

Le propriétaire se doit de payer les frais de réparation de serrurerie notamment lorsqu’il s’agit de problèmes liés à une vétusté. Ceux-ci entraînant bien souvent un dysfonctionnement de la serrure. Mais il a aussi le devoir de prendre en charge toute malfaçon ainsi que mouvement du bâti de porte entrainant une mauvaise fermeture.

Toutefois, le propriétaire doit être tenu informer par le locataire avant de recourir aux services d’un serrurier. Le propriétaire devra se déplacer sur les lieux afin de constater les faits et donner son accord. De plus, lorsqu’il s’agit d’un appartement de vacances, il est assez difficile pour les propriétaires de pouvoir venir constater les faits sur place, puisqu’ils n’habitent que rarement dans la région. Une fois sur les lieux, le propriétaire peut décider de faire directement appel à un serrurier professionnel ou de confier les tâches au locataire. Sachant que les frais seront à sa charge.

En revanche, si votre porte n’est pas suffisamment sécurisée, pouvant mettre en danger votre sécurité et celle de vos biens, et qu’il est nécessaire de la renforcer ou de la remplacer, sachez que les frais sont aussi à la charge du propriétaire étant donné que l’appartement lui appartient.

 

Lorsque l’on est locataire, Que faire en cas d’urgence en serrurerie ?

 

En cas d’urgence, il est impératif de faire appel à serrurier pour une intervention rapide, car votre sécurité et celle de vos biens sont primordiales. Notamment lorsque votre porte est bloquée ou claquée, lors d’une perte de clé, etc. Sachez toutefois que les frais seront à votre charge.

 Cependant en cas de vandalisme ou de tentative d’effraction, la serrure devra être remplacée rapidement pour des raisons de sécurité. Il faudra déposer plainte à la gendarmerie, appeler un serrurier pour effectuer les réparations et changement de serrure et aussi prévenir son assurance habitation pour prétendre à un éventuel remboursement. De plus, si les travaux sont très importants, il serait judicieux de prévenir le propriétaire pour qu’il puisse prendre en charge une partie.

Sachez aussi que lorsque la porte est bloquée alors qu’une personne invalide ou un enfant est coincé à l’intérieur, vous avez le devoir d’appeler un serrurier en urgence pour remédier à votre problème.

Dans une urgence attendre la réponse du propriétaire ne sert à rien, il faut réagir vite afin d’éviter tout accident. Il se peut que celui-ci mette du temps à répondre ou qu’il soit injoignable au moment où les faits se produisent. Il peut aussi arriver qu’il ne réponde pas volontairement ou qu’il réponde tardivement. Dans ce cas, le locataire peut saisir le Juge du contentieux de la protection pour le faire condamner.

Share This